Ça coule de source

 

38874888_222105695154812_4451302112709574656_n

Copines & soupe de wan tan ❤

C’était rigolo, hier, de revoir tout ce beau monde. Je pense que ça fait bien 6 mois que je n’étais pas sortie. Sortie dans un bar, je veux dire. Aller boire des coups avec des copains, comme avant, comme quand y avait pas Craby dans ma vie.

Lire la suite

Publicités

Slow life.

gaufre

J’ai toujours voulu vivre une vie plus en conscience. Faire les choses calmement, sans me précipiter, les vivre à fond et être dans le moment présent. J’admire ces gens qui savent se concentrer sur une seule tâche à la fois sans s’éparpiller à la moindre occasion.

Il y a quelques mois (avant la maladie), j’avais toujours cette sensation que le temps allait trop vite, que je n’arrivais pas à mener tous mes projets à bien. Frustration, angoisse, mal-être…

Lire la suite

Rêve doux

campagne.jpeg

Je n’ai pas été très présente ces quelques dernières semaines (voire mois !). La bonne nouvelle, c’est que tout va bien (ou mieux, du moins). Peut-être que quand ça va mieux, je ressens moins le besoin d’écrire ? Je ne sais pas. Dans tous les cas, j’ai été fort occupée à profiter de l’instant présent – et c’était plutôt sympa je dois dire.

Lire la suite

Amour et bienveillance

36506462_2200965230132008_334966247466729472_n

Pique-nique de fête pour la mi-traitement avec mes amis d’amour ❤

Je remarque, plus particulièrement depuis que je suis malade, qu’il y a de l’amour tout autour de moi. Est-ce moi qui engendre ça ? Je ne sais pas mais dans tous les cas, ça me fait plaisir de croire à cette hypothèse.

J’ai souvent entendu et lu sur certains blogs de personnes atteintes d’un cancer, qu’elles avaient fait un grand tri dans leurs amis, qu’elles en avaient perdu beaucoup et gardé les meilleurs. Cette constatation m’est absolument étrangère car, pour ma part, j’ai le sentiment d’avoir plus d’amis depuis que j’ai un cancer.

Lire la suite

Je vais bien

35298569_2185142318380966_4255401580527878144_n

Je sors d’une période de grand vide intersidéral interne. Et ce, à cause de ma copine Cortisone qui m’a rendue complètement dingo. En effet, cette petite détraque un tas de choses dans le corps et l’esprit. Ce fût une période plutôt désagréable avec une sensation d’être à côté de mes pompes tout le temps. Un état fébrile constant qui fatigue énormément. J’en ai beaucoup pleuré, j’ai cru que ça ne s’arrêterait jamais.

Lire la suite

La goutte d’eau

echo.jpg

L’autre jour, je me regardais dans le miroir après la douche. Amaigrie, plutôt blanche, beaucoup de veines et veinules apparentes au niveau de Catherine (mon PAC). Inquiète, j’observe ma peau et je remarque qu’elle a une drôle de couleur, surtout du côté gauche (le côté de Catherine) – une sorte de gris.

Je passe le weekend sans trop m’inquiéter car de toutes façons, y a personne à l’hosto le weekend. Le lendemain j’ai un peu mal quand même dans le bras. Il me semble gonflé. Je passe la nuit.

Aujourd’hui, je vois ma mère, je lui montre. On se dit qu’on va mesurer avec un mètre ruban histoire de voir si on flashe ou pas. Le bras gauche fait 2 cm de plus de diamètre que l’autre. Merde.

Lire la suite