Chimio & co #1

29405044_2143094515919080_1949081355_o

Première chimio – 22/03/18

J’ai eu ma première chimio le lendemain de la pose du porte-à-cath (j’en parle ici).

Je n’aurais pas cru être aussi fatiguée durant les premiers jours après cette première dose. J’ai eu un gros coup de fatigue en rentrant le soir-même. Et depuis trois jours, je suis une moule.

C’est dur, c’est vraiment dur à accepter. Mais je fais de mon mieux pour prendre les choses comme elles viennent sans me mettre la pression.

Je savais que ça allait être difficile mais je ne pensais pas que j’allais être aussi touchée physiquement et moralement.

L’infirmière qui s’est occupée de moi lors de ma première chimio a été vraiment adorable. Elle m’a tout expliqué en long et en large, a répété tous les effets secondaires potentiels. A chaque changement de pochette au liquide douteux, elle m’expliquait le nom de la prochaine substance qui allait rejoindre mes veines.

Bonne prise en charge, très rassurante et à l’écoute. Je la remercie du fond du cœur pour sa disponibilité et son humanité. Je me permets de le souligner car ça n’a pas toujours été le cas avec le personnel soignant depuis que ce branle-bas-de-combat hospitalier a commencé, deux mois plus tôt.

Il y a une phrase en particulier qu’elle m’a dite qui m’a marquée et je pense qu’elle a bien fait de me la dire même si ça m’a fait mal à entendre sur le moment :

« A partir de maintenant, vous n’êtes plus une personne normale, vous avez subi une chimio ».

J’ai avalé ma salive et j’ai essayé d’accuser le coup.

Ces mots prennent sens à présent, avec Catherine bien enfoncée dans ma poitrine gauche qui me rappelle à chaque mouvement trop brusque que c’est par là qu’on va m’injecter de produits aux couleurs étranges pendant les 8 prochains mois et que la fatigue que je ressens à présent (et qui me semble déjà être le summum de l’état patraque) risque de s’intensifier de mois en mois.

Même si j’ai le moral parfois dans les chaussettes et que j’ai le sentiment que cet état est permanent, je sais que c’est faux.

Je vais faire de mon mieux pour prendre les choses comme elles viennent.

Je vais me rattacher aux jolies petites choses de la vie et me féliciter des petits succès quotidiens.

J’ai également pensé à une petite liste de choses que j’aimerais faire pour mon plaisir dans les prochains jours / semaines / mois / après la maladie.

Et ça fait vachement du bien de se dire qu’un jour, j’en serai quitte.

Un jour, tout ceci sera terminé.

Pour le moment, je suis en plein de dedans et je vais faire de mon mieux pour l’accepter.

Publicités

2 réflexions sur “Chimio & co #1

  1. Bonjour Alice, je me nomme Guylaine. Je suis québécoise…et on s’est croisé un jour sur les sentiers de Compostelle et si ma mémoire est bonne, c’était au gîte St-Jacques à Estaing.
    J’ai appris ce qui vous arrive par François et Yolande. Ils m’ont fait suivre votre blogue que j’ai dévoré entièrement et sur le champ! En l’espace de 2 semaines, vous êtes la 3e personne (2 personnes proches de nous) qui nous annoncent un cancer. C’est donc dire que ça nous touche de plein fouet.
    Je veux vous souhaiter « merde » pour vos traitements.
    Votre écriture est VRAIE, sentie, directe et raconte sans détours selon la vision de la patiente…parce que de la patience, il en faut. J’adore.
    Je vais vous suivre. De l’autre côté de l’eau…
    Bon courage

    J'aime

  2. Merci du fond du cœur, Guylaine ! Depuis l’annonce de la maladie, je repense beaucoup au Chemin et j’ai très envie d’y retourner et de le terminer lorsque ma santé le permettra. Je suis triste d’apprendre être la 3eme personne à annoncer un cancer dans votre entourage… Je vous souhaite tout le meilleur ! ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s