De la gratitude

La maladie a débarqué dans ma vie comme un gros tsunami. La vague est arrivée de loin, je l’ai un peu vue venir mais je n’imaginais pas à quel point elle me retournerait complètement la tête.

Aujourd’hui, je suis en train de me rendre compte de beaucoup de mécanismes inconscients qui se sont mis en place durant toute ma vie. Ils sont en train de voler en éclat, les nuages s’écartent pour laisser place au grand soleil. Lentement mais sûrement. Ça fait mal parfois mais c’est pour aller mieux au final.

J’ai envie de lâcher prise par rapport aux vieux schémas qui me collent à la peau et qui ne me conviennent plus. Je n’en peux plus, j’étouffe. Le gros sac rempli de grosses casseroles sales va bientôt être jeté à la mer (oups, non pas dans la mer c’est dégueulasse – ailleurs, peut importe), je ne peux plus le porter. Je ne VEUX plus le porter. Il est temps de m’en débarrasser pour avancer plus légère.

Pour cela, j’avais envie de faire un petit mot de gratitude à l’univers.

L’autre jour, dans mon bain, je regardais mon corps et j’ai eu de la gratitude pour la nature de m’avoir donné un corps harmonieux et qui fonctionne correctement (malgré la maladie que je vis en ce moment). Merci à lui d’être l’outil qu’il est dans cette vie. J’ai souvent eu tendance à le considérer comme un ennemi alors que maintenant je le vois plutôt comme un allié avec lequel avancer coude à coude dans cette épreuve.

J’ai envie de pardonner à mes parents pour leurs « erreurs » et de leur dire merci pour tout ce qu’ils ont fait et ce qu’ils font encore aujourd’hui pour moi. Même si nos rapports ne sont pas toujours harmonieux, parfois compliqués ou conflictuels, vous êtes présents et faites tout pour mon bonheur. Voir son enfant malade ne doit pas être évident alors merci d’être là et de faire toujours de votre mieux.

J’ai eu la chance de pouvoir voyager et faire un gros break dans ma vie ces dernières années. Même si ça a été une période très très compliquée, j’ai de la gratitude pour cette expérience de vie sans laquelle je ne serais pas là où je suis aujourd’hui. Merci aussi pour toutes les belles personnes rencontrées en chemin (et il y en a !).

J’ai de la gratitude pour la personne que je suis et celle que je suis en devenir. J’ai envie de me remercier d’être moi. Longtemps j’ai tenté d' »être comme », de « ressembler à », de « faire comme ». A présent je comprends que j’avais tout faux. Qu’il serait trop bête de vouloir être quelqu’un d’autre, parce qu’être soi, c’est déjà absolument incroyable.

Le matin, je me réveille le sourire aux lèvres, heureuse de voir le soleil inonder la pièce. J’ai de la gratitude pour lui aussi.

Merci au soleil de se lever chaque matin.

Publicités

2 réflexions sur “De la gratitude

  1. Oui c’est chouette de se rendre compte de tout ce qu’on est, de tout ce qu’on fait et de tout ce qu’on a. Idem, tous les matins je dis merci à la vie, à l’univers de me permettre de vivre une nouvelle journée sur la planète terre.
    Des bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s