Rêve doux

campagne.jpeg

Je n’ai pas été très présente ces quelques dernières semaines (voire mois !). La bonne nouvelle, c’est que tout va bien (ou mieux, du moins). Peut-être que quand ça va mieux, je ressens moins le besoin d’écrire ? Je ne sais pas. Dans tous les cas, j’ai été fort occupée à profiter de l’instant présent – et c’était plutôt sympa je dois dire.

J’ai eu la chance de partir pendant presque tout le mois de juillet à la campagne dans une jolie maison avec un grand jardin. Siestes et lecture à l’ombre furent mes principales activités durant ces trois grosses semaines. Je dois vous avouer que j’ai a-do-ré ! D’ailleurs, je n’avais pas réalisé à quel point le fait de sortir de la ville, d’être dans un environnement avec moins de pollution (sonore, visuelle etc) m’avait fait DU BIEN.

VRAIMENT. VRAIMENT. VRAIMENT DU BIEN.

Moins de réseaux sociaux, moins de stress, moins de gens, moins de bruit, moins éparpillée pour plus de connexion avec la nature, plus dans le moment présent, plus centrée, plus concentrée sur ce que je fais.

Figurez-vous que j’ai même passé quelques nuits sous la tente au jardin. C’était un rêve de le faire pour me sentir comme en vacances en camping et je l’ai fait ! (malgré le matelas tout dur et les bestioles). La première nuit, allongée, là, sous la toile (épuisée par la fatigue de la dernière chimio), j’étais la plus heureuse. J’ai réalisé à quel point je pouvais vraiment faire CE QUE JE VOULAIS. Et que j’avais envie de faire à partir de maintenant que des CHOSES QUI ME FONT DU BIEN. Pardon, je ne sais pas pourquoi j’écris en majuscule mais ça me fait du bien d’appuyer là-dessus car je me suis assez longtemps laissée faire par je-ne-sais-quelle force supérieure qui me dictait ce que je devais faire – sans que ce ne soit toujours bon pour moi. C’est terminé. Basta.

Donc en ce moment, je me mets à rêvasser de la suite. De la jolie suite de ma vie. L’après Craby qui s’approche de plus en plus, mine de rien. Et j’ai chaud au cœur d’imaginer cette vie future qui me ressemblera plus que jamais.

2 réflexions sur “Rêve doux

  1. Un point pour la Nature.
    Maintenant: le chat ou le chien. Un mulet si tu as de la place.
    Et les massages (et autres bains bulles ou raïki ou…) et tu auras suivi les 3 préceptes fondamentaux du Grand Rabindranath Zidrou

    Bises

    Benoît

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s