La pilule à avaler

pilule

Comme je l’expliquais dans mon dernier article, j’ai vécu quelques épisodes plutôt traumatisants à l’hôpital dernièrement. Cette expérience m’a fait comprendre que rien n’est gagné. Et que malgré la bonne nouvelle que j’avais reçue vendredi, je ne dois pas perdre de vue que mon corps est fragilisé par les traitements et qu’il le sera d’ailleurs pendant encore quelques temps (quelques années ?) avant que je ne retrouve mes pleines capacités.

Lire la suite

Publicités

Ma vie pendue à un fil

soins intensifs

Je vous assure qu’il valait mieux ne pas vous montrer ma tête

Pour ceux qui me suivent sur Instagram, vous avez peut-être suivit mes dernières aventures hospitalières. Pour le coup, il s’agit d’une sacrée aventure dont je me serais  bien passée. Et j’ai vraiment besoin de vider mon sac ici sur le blog.

Depuis la première chimio, je m’étais plainte d’avoir des petits soucis respiratoires. Une respiration sifflante comme de l’asthme, de la toux et des douleurs au thorax à l’inspiration. J’ai été quelques fois aux urgences pour faire vérifier tout ça, j’en ai parlé au médecin qui me suit. Rien de trop inquiétant selon le personnel médical, sûrement les effets de la Bléomycine sur mon organisme.

Lire la suite

Crabby est en train d’me lacher

Voilà, je viens de rentrer de l’hôpital. J’ai fini par voir mon oncologue après avoir insisté pour avoir un rendez-vous rapidement après le pet scan de ce matin.

La bonne nouvelle, c’est qu’on dirait que Crabby a décidé d’me lacher.

C’est presque la fête dans ma tête, sauf que c’est pas parce qu’il semblerait que Crabby ait disparu qu’on va s’en arrêter là avec les chimios. Malheureusement…

Lire la suite

Mère nature

Cabane foretL’autre jour, je me suis réveillée avec le besoin vital d’aller m’aérer la tête dans la nature. C’était un appel de moi à moi-même. Cette petite voix me disait : va te promener et respirer l’air du dehors. Il est vrai que je suis plutôt fatiguée en ce moment et que je me ménage pas mal – donc, je reste chez moi. J’ai pas envie de faire la warrior et de me retrouver à faire un malaise en pleine rue parce que j’ai 6 de tension. Mais j’avoue qu’il faut que je trouve le juste milieu entre m’écouter et faire un mini effort pour une balade qui, au final, me ferait le plus grand bien. Trouver cet équilibre n’est pas évident. Je sais que parfois quand je me force à sortir, je me félicite, et parfois je me dis que ça m’a beaucoup fatiguée et que j’aurais mieux fait de faire une sieste (mais ça arrive plutôt rarement je dois dire).

Lire la suite

Mes bâtards de cheveux

 

Comme j’ai galéré avec mes cheveux pendant toutes ces années. Je n’ai jamais été contente de mes coupes. Quand je les avais longs, je les voulais courts. Quand je les avais courts, je les voulais longs. Et ne parlons pas des coupes de transitions abominables par lesquelles j’étais obligée de passer lorsque je me décidais enfin à les laisser pousser pour sois-disant « me sentir mieux une fois que j’aurais les cheveux plus longs ».

Lire la suite

Je crois que ceci est un coup de gueule

Hier, j’ai eu ma quatrième dose de chimio dans les veines. Tiens, prend ça, sale crabe ! Je sens que mes ganglions diminuent, j’ai l’impression qu’ils réagissent au traitement. C’est un peu la troisième guerre mondiale dans mon bide : crabe contre chimio. J’ai un gros bilan fin mai qui permettra de définir si le traitement fonctionne comme prévu. J’ai vraiment hâte d’en savoir plus. Pour le moment, je ne peux me fier qu’à mes propres sensations mais j’ai hâte d’avoir un avis médical et des résultats plus clairs et officiels. Ces résultats sont importants sur le plan psychologique car je vais pouvoir me projeter un tout petit peu dans le futur et imaginer la sortie du tunnel (même si je le vis quand même assez bien pour le moment et que j’essaie d’être un max dans le présent). La perspective de m’en sortir bientôt et d’avoir une petite idée des délais fera du bien à mon moral.

Lire la suite

De la gratitude

La maladie a débarqué dans ma vie comme un gros tsunami. La vague est arrivée de loin, je l’ai un peu vue venir mais je n’imaginais pas à quel point elle me retournerait complètement la tête.

Aujourd’hui, je suis en train de me rendre compte de beaucoup de mécanismes inconscients qui se sont mis en place durant toute ma vie. Ils sont en train de voler en éclat, les nuages s’écartent pour laisser place au grand soleil. Lentement mais sûrement. Ça fait mal parfois mais c’est pour aller mieux au final.

Lire la suite