Mère nature

Cabane foretL’autre jour, je me suis réveillée avec le besoin vital d’aller m’aérer la tête dans la nature. C’était un appel de moi à moi-même. Cette petite voix me disait : va te promener et respirer l’air du dehors. Il est vrai que je suis plutôt fatiguée en ce moment et que je me ménage pas mal – donc, je reste chez moi. J’ai pas envie de faire la warrior et de me retrouver à faire un malaise en pleine rue parce que j’ai 6 de tension. Mais j’avoue qu’il faut que je trouve le juste milieu entre m’écouter et faire un mini effort pour une balade qui, au final, me ferait le plus grand bien. Trouver cet équilibre n’est pas évident. Je sais que parfois quand je me force à sortir, je me félicite, et parfois je me dis que ça m’a beaucoup fatiguée et que j’aurais mieux fait de faire une sieste (mais ça arrive plutôt rarement je dois dire).

La campagne m’attire, il n’y a rien à faire. Dans mes rêves les plus doux, je m’imagine m’installer quelques temps dans une petite maisonnette en bord de forêt avec un champ de fleurs sauvages à côté. Je me vois prendre le thé avec un chat sur les genoux (#mamy) dans le jardin à l’avant de la maison, avec les fenêtres ouvertes et les rideaux voletants au rythme du vent, comme pour me dire « bonjour, belle journée ». Je me vois méditer en silence et écouter le bruit des feuilles et le chant des oiseaux. Ah oui, et il y aurait aussi un étang en contre-bas avec quelques grenouilles et crapauds qui croasseraient les soirs d’été. En parlant de soirs d’été, j’installerais des guirlandes dans les arbres pour illuminer les nuits chaudes, et des bougies à allumer quand le soir tombe. Je lirais au jardin, les pieds bien à plat dans l’herbe pour bien sentir la terre mère entrer dans mes racines. Je ferais pousser quelques légumes dans un potager à l’arrière de la maison. Mettre mes mains dans la terre, voir les graines plantées pousser et donner de jolis légumes serait une vraie fierté. Et puis pouvoir cuisiner avec mes propres légumes aurait un vrai goût de liberté. Je prendrais mon vélo pour aller faire quelques courses au marché du village, saluer les maraîchers et acheter de bons produits à faire mijoter dans ma cuisine ensoleillée. Mettre la musique à fond sans déranger les voisins et danser dans mon salon, les fenêtres ouvertes.

Ô oui, je rêve de ça.

Ce besoin irrépressible de me connecter avec la nature me prend aux tripes. Et malheureusement pour le moment j’ai du mal à assouvir ce besoin. J’habite en ville malgré les écrins de verdure de certains jolis parcs de la capitale, il est difficile pour moi de trouver ce vrai sentiment de dépaysement qui me manque tant en ce moment. Envie de m’évader de mon quotidien, de mes 4 murs qui commencent à puer la maladie (bon, j’exagère un peu mais quand même).

Heureusement, j’ai des amis en or et des licornes qui veillent sur moi et m’apportent chaque jour un peu de douceur et de fraîcheur dans ce quotidien de piqûres et de bléomycine de m*rde.

Bon, je vous laisse et je retourne à mes rêveries d’herbes sauvages et de plantes aromatiques.

Publicités

3 réflexions sur “Mère nature

  1. Oh my… tu es dans ma tête ou quoi ?! Moi aussi, je rêve précisément et exactement de ce que tu écris ici. Voilà. Chaque jour. Depuis Paris et mon cocon de béton.
    Bientôt…

    J'aime

  2. Mais je pense qu’on est tous un peu dans le même cas, on est tellement devenu des êtres vivants enfermés entre quatre murs, dans des villes qui puent la pollution et qui manque sacrément de verdure, et souvent des rues bien moches, qu’on a besoin de retourner dans la nature, c’est un besoin vital, et puis d’ailleurs au temps de cro-magnon on était dans la nature, je crois que c’est le besoin de tout être vivant, le besoin de nature, d’air pure, comme les animaux quoi :p on est tous en ce moment en mode « je vis en ville, mais je trop besoin de retourner vivre à la campagne » 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s